Catégories
INFORMATIONS

L’importance du mot de passe pour vos réseaux.

Combien de fois il est conseillé aux utilisateurs de changer de mot de passe, car jugé trop facile ?
Un exemple venant de Microsoft et très révélateur à démontré, après une analyse de 3 milliards de comptes utilisateurs ayant connus la révélation de leur nom d’utilisateurs ou mot de passe sur des sites en ligne, que 44 millions de comptes non pas tenté de modifier leurs identifiants. Conclusion, un grand nombre d’utilisateurs ne portent qu’un intérêt très limité à la sécurité sur internet.

Des résultats peu probants.

D’après le fondateur de l’entreprise ID AGENT, entreprise spécialisée dans la cybersécurité, un rapport peu glorieux fût rédigé. Il a consulté une liste de plusieurs milliards de mots de passe accessibles sur le dark web. Le premier point du rapport note un grand nombre de termes faciles à retenir comme l’utilisation du nom de leur animal ou bien de leur équipe de sport favorite, données relativement facile à obtenir en allant sur les réseaux sociaux. Certains sites regroupent également toutes ces informations ce qui rend encore plus facile le travail.

Des habitudes qui doivent changer.

La multitude de sites internet souhaitant la création de comptes, et le grand choix de services disponibles sur le web, les internautes sont invités à créer des mots de passe différents et uniques à chaque plateforme, démarche que peu de gens font. Réel problèmes de fond car si un compte est piraté, tous vos autres comptes peuvent alors être exposés.

mon de passe 123456

Un message d’alerte avant qu’il soit trop tard.

Après des années d’avertissements et de nombreuses campagnes de sensibilisations, très peu de personnes changent leurs habitudes, c’est vrai que la théorie semble plus facile que la pratique, cependant il s’agit de données personnelles.

Les bonnes pratiques de bases.

L’utilisation de l’identification à deux facteurs, d’un vpn et d’un gestionnaire de mots de passe sécurisé font partis des solutions de bases accessibles.

Tout cela est valable pour votre compte facebook, twitter ou autre. C’est encore plus valable pour les professionnels du web qui se doivent d’offrir des solutions sécurisés à leurs clients.

Pensez donc à vous sécurisez en passant par l’application gratuite et efficace KeePass (windows, linux & smartphones).

Catégories
ASTUCES INFORMATIONS

comprendre les sources de trafic sur google analytics.

Les sources de trafic sur google Analytics : Direct, referral, organic search, email, social, display… tout cela peut sembler bien sombre, alors lumière sur tout ça pour y voir plus clair.

Décryptage des différents canaux et sources de trafic présentés sur Google Analytics.

Comment accéder aux sources de trafic sur votre compte google analytics ?

Afin d’accéder à vos sources de trafic en rapport à votre site web, il vous suffit simplement de vous connecter sur votre compte google analytics, d’aller sur votre onglet « acquisition » dans la section « rapport » sur la colonne de gauche, ensuite il vous suffit simplement de cliquer sur « tout le trafic » puis « canaux » (ou bien « vue d’ensemble »).
Une fois tout cela effectué, vous aurez accès à différents groupes de canaux possibles : Organic Search, Paid Search, Referral, Display, Direct, Social, Email, other,… il est possible que certains de ces indicateurs ne soient pas indiqués, par exemple, si vous ne faites pas de pub, la partie Paid Search ne sera pas présente.

indicateur de trafic sur google analytics

Présentation des différents indicateurs.

Organic Search : indicateurs des résultats naturels sur un moteur de recherche

Organic Search s’applique au trafic provenant des résultats naturels venant des moteurs de recherche reconnus par google (google, bing, yahoo…).
En cliquant sur Organic Search, vous pourrez analyser plus en détail les mots clés ayants été saisis par les internautes afin d’arriver sur votre site internet durant le laps de temps défini par avance en haut à droite de l’écran.

Lors ce que les mentions not provided et not set apparaissent cela veut dire que le moteur de recherche n’a pas envoyé la requête effectuée. Google analytics n’est actuellement plus en mesure de connaitre la plupart des requêtes saisies par les internautes et rassemble tout ce trafic avec la mention not provided.

Paid Search : L’indice en rapport avec le trafic généré par les campagnes SEA.

La rubrique paid search correspond aux visites de votre site générés par vos campagnes de SEA via google Ad ou d’autres régies publicitaires. Quand vous cliquez sur l’onglet correspondant vous pourrez donc avec plus d’informations sur les mots-clés et autres informations concernant la trafic généré.

Referal: Le trafic venant d’autres sites.

L’indice Referal regroupe tout le trafic généré vers votre site depuis d’autres sites tiers (hors réseaux sociaux). Via l’onglet Referal vous aurez également accès aux statistiques de visite venant des autres moteurs de recherche comme Qwant, Ecosia, ou Lilo.

L’indice Social : L’indice des visites venant des réseaux sociaux.

L’onglet Social regroupe l’ensemble des réseaux sociaux vous donnant du trafic. Vous pourrez y retrouver les classiques tel que Facebook, twitter ou Youtube mais également les réseaux pro comme LinkedIn ou les plateformes comme blogger.

Onglet Email : Visites provenant de vos newsletter.

Cette rubrique recense tout le trafic envoyé par des emails sur votre site, à condition, bien-sûr, que le lien contenu dans l’email soit tracké. Pour que la section fonctionne correctement, il est important que les liens contiennent la balise de support « email« , sinon, il y a des chances que le trafic apparaisse dans la partie Direct.

le seo avec morgan communication 3D

Onglet Display : Trafic issu des campagnes réalisés via le réseau display de Google.

La partie Display regroupe tout le trafic généré par les campagnes d’affichages diffusées sur le réseau display de Google. Via cet onglet vous aurez la possibilité de suivre les performances des campagnes et le trafic généré.

Onglet Direct : Partie regroupant un ensemble de sources de trafic non identifiées et inconnues.

La partie Direct des statistiques de Google Analytics est assez compliquée à comprendre car elle rassemble un grand nombre de sources. Elle peut, par exemple, indiquer les visiteurs ayant tapés directement l’adresse de votre site internet dans la barre d’adresse. Cependant Direct peut aussi indiquer :

– Des visites de votre site web depuis une newsletter via un lien sans tracking.
– Visites depuis un lien issue d’un fichier word, un PDF ou autres fichier avec un lien pointant vers votre site.
– Un site en HTTPS fournissant des visites à votre site web alors que votre site et en HTTP.
– Un lien cliqué vers votre site internet ayant été partagé sur une messageries comme messenger ou par sms.
– Un lien avec l’attribut No referrer.
– Des visites avec comme source Google Discover.

La session AUTRES : Toutes les sources qui ne correspondent à aucun des onglets précédents.

Cette session regroupe toutes les sources qui ne peuvent pas être classées dans les catégories précédentes.
On y trouvera les sites dans la catégories soit difficilement classable, ou le trafic venant des outils automatisation pour partager le contenu.

Afin d’organiser plus précisément votre trafic et suivre vos canaux spécifiques, il est possible de rajouter des balises UTM sur vos liens.